Comment mettre en place le télétravail

Mettre en place le télétravail en France a rarement été aussi simplifié qu’en 2020. Plus d’un tiers des salariés français pratique déjà le télétravail (chiffres mars 2020 – Malakoff Mederic).

Ce chiffre est en progression ces dernières années, notamment grâce à la simplification de la mise en place du télétravail par les ordonnances d’Emmanuel Macron. En effet, pour 72% des entreprises qui autorisent le télétravail, cela se fait sur simple accord avec le salarié (accord oral, email). 

De plus, en raison du Coronavirus, en tant qu’employeur vous avez été contraint de passer vos salariés en télétravail pour ceux dont le poste le permettait. Malgré un début de déconfinement annoncé, les entreprises sont fortement encouragées à continuer le télétravail. Pour les entreprises qui hésitaient encore à sauter le pas, il n’y avait plus vraiment de choix possibles.

Mais un télétravail contraint n’est pas un télétravail choisi et maîtrisé. Si en principe la mise en place du télétravail semble aisée, en pratique il y a un certain nombre d’étapes à respecter au quotidien.  

Au-delà de l’aspect légal, organiser correctement le passage en télétravail est indispensable si l’employeur souhaite éviter les conflits et les risques pour son entreprise. Faire du télétravail dans votre entreprise, par où commencer ?

Dans quels cas peut-on faire du télétravail ?

Le télétravail concerne un travail qui peut être fait dans les locaux de l’entreprise ou à distance. Toutes les activités ne sont donc pas compatibles avec le télétravail.
Il ne faut pas non plus confondre le travail à domicile (souvent travailleur indépendant) et le télétravailleur (salarié d’une entreprise pratiquant son travail ailleurs que dans les locaux).

S’il s’agit d’un poste compatible avec la pratique du télétravail : 

• soit le télétravail est réglementé par l’entreprise (charte télétravail, accord d’entreprise)
• soit ce n’est pas le cas, et il faut demander l’accord de votre employeur/manager

La mise en place du télétravail est sur la base du volontariat : elle ne peut être imposée par l’employeur ou par le salarié.
La seule exception est la circonstance exceptionnelle (catastrophe naturelle, épidémie Coronavirus,… ) et le télétravail devient nécessaire pour permettre la continuité de l’activité de l’entreprise et garantir la protection des salariés (voir l’article 1222-11 du Code du travail). 

Le télétravail est une décision réversible : à tout moment, le salarié ou l’employeur peut demander à reprendre son travail dans un bureau.

Télétravail : ce que dit la loi 

Le Code du travail

La mise en place du télétravail a été simplifiée notamment par les ordonnances d’Emmanuel Macron de 2017.

Désormais, un simple accord entre l’employeur et le salarié suffit pour autoriser la pratique du télétravail dans l’entreprise.

Le Code du travail et notamment l’article 1222-9 définissent la notion de télétravail et les conditions de sa mise en oeuvre.

La charte télétravail

Même si disposer d’une charte télétravail n’est pas obligatoire pour la mise en place du télétravail dans votre entreprise, je vous encourage fortement à en rédiger une.

Définir les règles de la pratique du télétravail dans l’entreprise vous permet à vous, employeur, de limiter les conflits.
Pour les salariés, c’est l’assurance de comprendre les conditions d’accès et d’exécution du télétravail.

Télétravail : qui peut le pratiquer

En principe, tous les salariés dont le métier est éligible au télétravail (voir définition) peuvent prétendre au télétravail dans une entreprise.

Un employeur peut souhaiter définir des conditions d’accès au télétravail (un type de poste, des conditions d’ancienneté …). La charte télétravail (ou accord d’entreprise) liste alors ces conditions. Cela évite notamment la situation “à la tête du client”.

Les conditions de refus peuvent également être précisées dans la charte comme des impératifs de sécurité ou un besoin d’une présence, mais ils doivent reposer sur des éléments objectifs.

Télétravail : où le pratiquer

Si 90% des salariés pratiquent le télétravail depuis leur domicile (chiffres mars 2020 – Malakoff Mederic), des télétravailleurs choisissent aussi d’autres lieux comme les espaces de coworking ou des lieux tiers. 

Adaptés au travail, conviviaux et évitant ainsi l’isolement, les coworking peuvent correspondre aux entreprises qui souhaitent mettre en place le télétravail.

Les hôtels ou les cafés sont aussi des lieux adaptés aux salariés en déplacement dès qu’ils proposent des lieux calmes et une bonne connexion internet. 

La charte télétravail (ou les accords de l’entreprise) peuvent préciser et imposer un lieu de pratique du télétravail notamment pour une question de contrôle des règles de sécurité et de prévention des accidents du travail. 

Organiser le télétravail

Mettre en place une communication adaptée au télétravail est une des clés du télétravail réussi. 

Contrairement à un travail effectué dans les locaux, le travail en télétravail fonctionne davantage avec une communication dite asynchrone. 

Préciser les plages de disponibilité, à savoir les heures auxquelles vous pouvez joindre vos équipes, est primordial.

Lister et suivre le travail de vos équipes est une autre clé importante du télétravail. Charge de travail, suivi des heures et surtout priorités doivent être facilement suivis par vous et vos équipes.

Manager en télétravail

Adapter son management au télétravail oui.
Différencier son management en fonction des profils télétravailleurs ou non-télétravailleurs : surtout pas 

La mise en place du télétravail c’est l’occasion de faire évoluer son management, quelle que soit la situation du salarié.

Pour commencer : lâcher-prise et confiance sont les premiers mots d’ordre. Sans ça, il sera difficile voir impossible de mettre en place un télétravail serein dans l’entreprise.

Mettre en place un suivi adapté et cultiver l’esprit d’équipe sera aussi nécessaire pour vous assurer que les salariés ne se sentent pas trop isolés.

Assurer la sécurité des salariés et des outils

Dernier point, néanmoins important, la sécurité. Je parle ici de la sécurité des salariés, et de la sécurité des données.

Un accident qui survient au domicile du salarié, pendant les heures de travail, sera considéré comme un accident du travail. Attention à bien effectuer des actions de prévention auprès de vos équipes.

Protection des données et du matériel mis à disposition aux télétravailleurs est aussi indispensables. Disposer d’une charte de sécurité informatique est un premier élément important.

Besoin d’être
accompagné sur la mise en place du télétravail ?

Conseils, accompagnement thématiques, formations en ligne, retrouvez les différentes offres proposées par Remote Workers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.