Combien de jours et quel(s) jour(s) télétravailler ?

La question du nombre de jours idéal à télétravailler dans sa semaine est clairement une question qui divise, notamment liée à la question des angoisses de chacun.

Est-ce que 3 jours en télétravail ne sont pas trop pour maintenir un esprit d’équipe dans l’entreprise ? 
Est-ce que si j’accorde 2 jours par semaine, mon salarié ne me demandera pas le lundi et le vendredi pour se faire un week-end prolongé ?
Ces questions sont parmi les plus posées par les employeurs lorsque je les accompagne dans la mise en place du télétravail.

Forcément, loin des yeux du manager, loin de ses collègues et loin du cadre réglementaire de l’entreprise, que se passe-t-il et combien de temps cette “journée avantage”, comme certains la voient encore, doit-elle durer ?

Statistiques sur les jours en télétravail

Malakoff Humanis publie régulièrement des études sur le télétravail et partage des statistiques très intéressantes sur notamment le nombre de télétravailleurs, les typologies de salariés et le nombre de jours télétravaillé par semaine.

Vous savez tous déjà, le nombre de télétravailleurs a explosé depuis la crise sanitaire.
Conséquence logique : le nombre de jours télétravaillés par semaine a également beaucoup évolué.

Statistiques Malakoff Humanis 2020

En 2018, le nombre de jours en télétravail était d’environ 1.8 et commençait à descendre à 1.6 en 2019.

1 à 2 jours en télétravail étaient accordés par semaine dans les entreprises.

Depuis avril 2020, ce nombre est passé à 3,4 soit entre 3 et 4 jours par semaine.

L’Etat encourage fortement le télétravail pour des raisons sanitaires, et les entreprises qui sont passées en télétravail n’ont pas forcément envie de retourner en arrière.

Cependant, on peut se demander si hors conditions sanitaires, ce nombre de jours par semaine en télétravail de 3 à 4 jour n’est pas trop élevé.

Coté syndicat et patronat, la question semble vite répondue 🙂
Il faut limiter le nombre de jours de télétravail à deux, voire trois jours par semaine, pas plus, pour garder les liens avec ses collègues et ne pas passer sa vie à la maison.” 

Effectivement, 90% des télétravailleurs (94% en 2020), travaillent depuis leur domicile.

Statistiques Malakoff Humanis 2020

Tous les salariés n’ont pas chez eux, un espace de travail dédié et un rythme de journée adaptés au télétravail.

Seulement 6 télétravailleurs sur 10 disposeraient à leur domicile d’un espace aménagé à cet effet.
Un salarié peut donc effectivement se sentir isolé et avoir l’impression de passer sa vie chez lui.

Le télétravail ne doit pas forcément être fait au domicile : il existe de nombreux lieux extérieurs comme les espaces de coworking adaptés au travail.

Je télétravaille à 100%, tous les jours, et même si j’ai une pièce dédiée à mon domicile, j’ai besoin certains jours d’aller travailler à l’extérieur.

Equilibre et besoins

Le point central est en fait celui du besoin, et chaque entreprise et chaque salarié n’ont pas les mêmes.

C’est aussi pour ça que l’organisation pratique télétravail est un vrai casse-tête pour les managers. Il faut réussir à trouver un compromis entre les envies et les besoins de chacun.

Le nombre de jours idéal en télétravail par semaine, doit être en premier lié à la vision RH de votre entreprise, et basée sur les profils de vos salariés.

Je m’explique.

Tout d’abord, le télétravail n’est pas un avantage qu’on accorde à un salarié : c’est une décision d’organisation du travail dans l’entreprise. 

C’est l’occasion de revoir son management, ses outils, sa communication, et le contexte actuel lié à l’évolution du monde de travail rend non négociable la transition vers plus de télétravail.

Donc autant essayer au maximum de l’encadrer et de l’accorder à la vision de l’évolution de son entreprise.

Le manager retrouve ici son rôle d’animateur, de jardinier et non plus de policier qui suit les heures et le travail de son équipe. 

Du coup, à quelle fréquence et de quelle façon souhaitez-vous suivre et encourager vos équipes.

Combien de réunions d’équipe en physique vous semblent nécessaires ?

Par exemple, souhaitez-vous commencer la semaine par une réunion d’équipe, pour galvaniser vos troupes et annoncer clairement les objectifs de la semaine ?
Si oui, est ce que ce point doit se faire en présentiel ou à distance ? Cela vous permettra de trancher sur la question du lundi en télétravail ou non ?

Ou bien, ce rendez-vous est le vendredi ?

En tout cas, décidez de ces rituels selon une logique liée à votre équipe et à leur rythme et non basée sur une peur d’un week-end prolongé.

Trouvez votre rythme de télétravail

Faites le point avec vos équipes sur le rythme de leur semaine : peut-être que le mercredi et le jeudi sont les jours où ils doivent le plus voir de clientèles, et préparer leur rendez vous en début de semaine, donc idéalement pour être efficace depuis un lieu en télétravail. 

Vous pouvez organiser un sondage qui permettrait de connaître combien de personnes souhaitent télétravailler chaque semaine et le nombre de jours idéal, ainsi que le jour pour eux.

Le plus important au final est que ce nombre de jours télétravaillés soit un point d’équilibre pour vous manager, et pour vous salariés.

Point très important, les jours en présentiels doivent respecter la même organisation (outil, communication, …) que quand l’équipe est en télétravail. Continuer de documenter, d’utiliser les outils de communication tels que Slack… pour conserver les mêmes méthodes de travail.

Profiter de ces jours en bureau pour aborder certains sujets, organiser des sessions d’échanges, des réunions en brainstorming.

Vous pourrez ainsi alterner les jours de reflexions et les jours plus de production. 

Le télétravail et cette question du nombre de jours par semaine en télétravail est l’occasion parfaite au final pour prendre le temps d’observer comment vos équipes travaillent et sont managés et comment mieux les accompagner et rythmer leur semaine afin qu’ils soient bien et donc bien investi et productifs.

C’est pour cette raison que le nombre de jours dépend de l’entreprise, de son activité et de son équipe.

L’autre possibilité est de faire simplement des tests. Echanger avec votre équipe pour définir le cadre de votre test : exemple commencer par 2 ou 3 jours par semaine, et au bout d’un mois échanger sur les résultats pour itérer le mois suivant.

Surtout essayer au maximum de ne rien imposer, que ce soit l’employeur ou le salarié. N’imposez pas un nombre de jours ou des jours en particulier.

Proposer un test, une période de test, avec un bilan pour ne pas vous mettre dans une situation conflictuelle avec soit votre manager, soit vos équipes.

Si vous êtes salariés, un accord collectif ou une charte télétravail existent peut etre dans votre entreprise définissant le nombre de jours et les jours autorisés pour le télétravail.

En tout cas, il n’existe pas dans le Code du travail ou la jurisprudence un nombre de jours autorisés par semaine (que l’employeur ne peut refuser) 

Mes recommandations

Mon conseil sur la question du nombre de jours en télétravail est déjà en tout cas de rappeler que le télétravail  s’effectue par journée entière.

Pas de télétravail régulier en demi-journée ou en heures.

Si votre entreprise commence seulement à organiser le télétravail, commencez par deux jours par semaine afin que le nombre de jour en présentiel soit plus important que le nombre de jours en physique. 

Soyez aussi flexible dans les jours pour tester différentes organisations et trouver celle qui vous parait la plus adaptée.

Prévoyez un moment d’échange régulier pour faire le point sur la pratique du télétravail dans l’entreprise, seul ou accompagné par un consultant externe, pour identifier ce qui se passe bien, moins bien et ainsi identifier si le nombre de jours en télétravail peut passer à 3, voir 5 pour certains profils.

Lorsqu’on a commencé dans mon agence à mettre en place le télétravail en 2013, nous avons testé deux jours par semaine, le jeudi et le vendredi.
Nous avons défini les critères qui nous permettraient de savoir si ça fonctionnerait ou non, pour l’entreprise et pour les salariés.
Aujourd’hui nous n’avons plus de bureaux, notre équipe a plus que doublé et nous sommes passés en 100% télétravail. 

Pour conclure, les salariés et les entreprises ont connu cette année beaucoup de changement : pas de télétravail, un télétravail imposé, un télétravail qu’on essaye d’organiser.

Donc surtout Iterez, dialoguez, et faites évoluer votre organisation en douceur : c’est la meilleure façon de définir le nombre de jours idéal en télétravail pour votre entreprise et vos salariés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.